6 & 7
décembre 2023
Palais des congrès - Paris
OPEN SOURCEZ VOS SOLUTIONS IT !

Un évènement proposé par

Systematic (header)

et organisé par

Infopro Digital Trade Shows

Témoignage du président du Comité de Programme : Gaël Blondelle

Le 31/03/2021

OPEN SOURCE EXPERIENCE : UN EVENEMENT AMBITIEUX ET RASSEMBLEUR, UN PROGRAMME INSPIRÉ ET FÉDÉRATEUR !

 

C’est Gaël Blondelle, Vice-Président en charge du développement européen de la Fondation Eclipse, qui a pris la présidence du Comité de Programme d’Open Source Experience cette année. Un rôle nouveau pour Gaël, qui n’a pas hésité une seconde à relever le défi (ainsi que ses manches) pour construire un Comité de programme à la hauteur des ambitions de l’événement, et un programme de conférences apte à mobiliser et rassembler les différentes composantes de l’écosystème Open Source, en France et en Europe !

 

OPEN SOURCE : C’EST LE MOMENT D’OSER !

Gaël Blondelle : l’Open Source est enfin de plus en plus considéré et compris comme un formidable booster d’innovation. La période que nous vivons a largement contribué à cette « révélation », de par l’accélération de la transformation numérique qu’elle a engendrée et la façon dont nos entreprises y ont participé, avec une résilience économique incroyable. L’Open Source commence enfin à accéder à la place et à la reconnaissance qu’il mérite.

D’ailleurs, ces derniers mois, beaucoup d’initiatives mettent l’Open Source sur le devant de la scène : la commission Européenne montre la voix en créant son OSPOs, le rapport Bothorel insiste sur le besoin d’un politique publique plus claire et plus visible en France, Gaia-X démarre et se base sur le concept de “Federated Services” qui sont Open Source, l’écosystème Européen des organisations se structure avec la fondation Eclipse qui déménage à Bruxelles ou encore la création de l’APELL.

L’Open Source, c’est d’ailleurs une formidable opportunité pour l’Europe, en termes de souveraineté technologique. D’abord, parce que c’est aujourd’hui un des outils à privilégier pour mieux collaborer à l’international, avec des règles de plus en plus admises par tous, qui permettent de faire avancer les technologies. Ensuite, parce que les acteurs européens peuvent s’approprier les technologies Open Source pour les utiliser en Europe, et selon les valeurs européennes.

Disons-le, Open Source Experience arrive à un moment particulier, celui d’un alignement des planètes particulièrement favorable à notre communauté, qui nous ouvre un incroyable champ des possibles. Nous devons absolument profiter de cette opportunité et faire de notre événement Open Source Experience la vitrine de la richesse, de la souplesse et de la résilience de l’Open Source ! C’est le moment d’oser !

 

SELECTIONNEUR D’UNE EQUIPE DE CHOC AUSSI COMPETENTE QUE MOTIVEE

GB : Je me sens très honoré d’avoir été nommé Président du Comité de Programme d’Open Source Experience, parce que cet événement est appelé à devenir le rendez-vous incontournable de tout l’écosystème Open Source et parce qu’il sera notre premier événement post COVID. A titre plus personnel, Open Source Experience aura la saveur particulière de mon premier événement après le déménagement de la fondation Eclipse en Europe.

Je vois mon rôle comme celui du “sélectionneur de l’équipe de choc du comité de programme”. Je souhaite avant tout construire le programme de façon participative avec des gens très différents, ultra-motivés, aux compétences complémentaires, choisis en toute conscience. Le Comité sera ainsi représentatif de l’écosystème : c’est ainsi que nous créerons ensemble le meilleur programme possible, fédérateur, attrayant et inspirant pour toute la communauté Open Source. On n’aura pas peur des débats, mais chacun aura pour objectif de créer le programme de conférences auquel il voudrait participer et de convaincre les autres du bien-fondé de son choix. Les idées seront donc mises en commun pour être discutées et validées, ce qui évitera les redondances et assurera l’ouverture du champ de vision et l’élargissement de la sélection.

Et puis, à propos d’ouverture et d’élargissement de la sélection, il me paraît également primordial d’être attentif à la qualité de l’offre proposée aux visiteurs non francophones. Je souhaite qu’à tout moment d’Open Source Experience, au moins 2 talks en anglais soient accessibles, dans la mesure du possible. Cela jouera évidemment sur la programmation finale.

Le call for papers va être lancé le 15 avril : j’attends des soumissions de 10 lignes hyper impactantes, qui racontent une vraie histoire et qui donnent envie d’aller écouter l’intervenant pendant 20 minutes. C’est comme cela que l’on obtiendra le programme de rêve que tout le monde espère et attend !

 

CONSTRUCTION DU PROGRAMME & THEMATIQUES : FAITES-NOUS REVER !

GB : Les sujets autours de l’open source étant infinis, on a commencé par définir 12 thématiques pour poser un cadre clair : Open Hardware, Cyber, Gouvernance / stratégie, AI / robotique, Open Science, Open Data, Cloud, Big Data, Iot / Smart City / Industrie 4.0, Full stack, Business models et Bussiness Apps. Chaque thématique pourra être abordée selon un axe technique ou un axe écosystème.

Dans l’axe technique, on attend des présentations de projets Open Source, des retours d’expérience de déploiement, par exemple. Alors oui, ce sont plutôt des sujets qui parlent aux développeurs, aux architectes techniques et aux « geeks », qui font partie intégrante de notre écosystème et qui seront aussi l’âme de l’événement. Mais tout le monde peut se lancer ! Faites-nous rêver en expliquant comment vous avez envoyé votre projet open source dans l’espace, pourquoi votre projet open source rend le monde (ou au moins votre monde) meilleur, quelle révolution technique il représente,…

Dans l’axe Ecosystème, on souhaite aborder tous les aspects non techniques liés à l’open source : la gestion de communautés, les enjeux politiques, d’indépendance technologique, les business models, la gouvernance de projets, l’open Science,…

Clairement, je m’attends à ce qu’on reçoive beaucoup de propositions de talks, car tout le monde a été frustré de ne pas pouvoir assister à des conférences depuis plus d’un an et l’impatience est grande. Le Comité de programme n’aura aucun a-priori et examinera tous les sujets proposés avec un objectif : établir le programme le plus en adéquation possible avec les centres d’intérêts de notre communauté, en fonction de l’intérêt suscité par nos thématiques. Une thématique qui n’aura pas beaucoup de succès ne sera pas oubliée, mais elle sera traitée en fonction de l’enthousiasme qu’elle a suscité, donc avec moins de place qu’une thématique qui a été plébiscitée. Le champ d’investigation est vaste, alors n’hésitez pas, lâchez-vous, proposez vos talks et faites-nous plaisir !

 

POUSSER L’OPEN SOURCE AUPRES DE L’INDUSTRIE FRANÇAISE ET EUROPÉENNE

GB : L’Open Source a gagné sur les infrastructures cloud, sur des sujets très IT depuis des années, certes, mais finalement, il n’y a encore que très peu d’exploitations sur les plateformes industrielles. L’industrie a trop longtemps vu l’Open Source comme un moyen de réduire les coûts. Aujourd’hui, la situation post covid et la volonté affirmée de l’Europe de réinvestir le domaine technologique dans un objectif de souveraineté, comme je l’ai déjà dit, doivent permettre à l’Open Source d’être enfin perçu, au sein de notre tissu industriel, comme un outil stratégique incontournable.

Ce que je veux faire, c’est décloisonner l’Open Source pour collaborer avec les forces industrielles de notre économie. J’ai d’ailleurs commencé à booster, au sein de Systematic, les collaborations entre le Hub Open Source et les autres Hubs technologiques et avec les Groupes Enjeux. Et ça fonctionne !

Et il n’y a aucune raison pour que cela ne fonctionne pas non plus sur Open Source Experience, qui peut être un formidable outil de découverte des atouts de l’Open Source pour les industriels, grands et petits et un lieu de rencontre et d’échanges entre professionnels.

L’opportunité stratégique pour l’industrie est simple : c’est de co-construire des plateformes, “Born in Europe”, en Open Source, d’éviter de réinventer la roue, et de permettre à chacun de se concentrer sur les 20% qui constituent sa proposition de valeur spécifique. Au-delà de Gaia-X, les prises de position de Thierry Breton et d’autres initiatives autour de l’AI et des processeurs notamment, visent à créer au niveau national et européens des plateformes technologiques fortes et ouvertes : profitons-en !

 

UN ULTIME DEFI : ATTIRER LES ENSEIGNANTS ET LES ETUDIANTS

GB : L’Open Source est un domaine où les softs skills sont vraiment importants et je pense qu’aujourd’hui, un étudiant en informatique ne devrait pas sortir de l’école sans avoir contribué au moins une fois à un projet Open Source. Avoir “buildé” et “patché” un projet Open Source validerait non seulement les compétences techniques, mais aussi la capacité à communiquer avec l’équipe projet, à comprendre où et comment participer.

Il est donc important pour moi de rendre Open Source Experience accessible aux étudiants et à leurs enseignants. C’est à nous de concevoir un événement qui les attirera, avec des talks qui leur permettront de découvrir l’Open Source, d’approfondir leurs connaissances, de s’enrichir de nombreuses rencontres, de poser leurs questions et d’obtenir les bonnes réponses. Et de découvrir aussi à quel point l’Open Source est aussi riche en opportunités de formations et d’emplois !

A événement ambitieux et rassembleur, programme inspiré et fédérateur ! Je vous donne rendez-vous sur Open Source Experience les 9 et 10 novembre au Palais des Congrès de la Porte Maillot pour confirmer sur place la pertinence et la qualité du travail du Comité de Programme. J’ai hâte de vous retrouver !

 

Consulter la liste complète des membres du Comité de Programme

Merci à nos sponsors 2023

Premium Sponsors

Silver Sponsors

Gold Sponsors

Avec le soutien de